un potager sur un balcon On pourrait penser que le potager et la permaculture pourraient s’adresser uniquement aux personnes possédant un jardin. Il existe pourtant de nombreux exemples qui prouvent le contraire. Peu importe la surface dont on dispose, il existe toujours des solutions pour faire pousser fruits et légumes, même sur un balcon en ville. Tout ne sera pas possible mais avec une bonne organisation vous serez surpris de ce que l’on peut faire sans jardin. Et dans une démarche permaculture. 

Que planter sur mon balcon?

Bien évidemment on ne parle pas d’autonomie alimentaire sur un balcon mais il est tout à fait possible de se faire plaisir. Et la liste de ce que l’on peut planter peut vous surprendre. De nombreuses espèces sont adaptées à une culture en pot. Bien sûr cela est à adapter à la taille de vos contenants et donc de la place dont vous disposez. 
Mais il est tout à fait possible de cultiver des courgettes, des concombres, de la tomate, des aubergines ou des haricots verts sur votre terrasse. Mais attention, il faudra des bacs ayant au moins 40 cm de profondeur. 
Dans des jardinières ou des bacs plus petits, les possibilités sont nombreuses. Toutes les aromates sont bien évidemment les bienvenus. A vous les odeurs du thym, menthe, ciboulette… Radis, salades, betteraves, tomates-cerises, fraises sont autant de possibilités pour vos cultures. 
Il y a largement de quoi se faire plaisir sur son balcon. Il est même possible de respecter certaines associations entre les plants pour peu que l’on dispose de gros pots ou que l’on peut les placer côte à côte. 
Bien sûr, il ne faut pas oublier de planter de nombreuses fleurs pour attirer les pollinisateurs sur votre terrasse. Un bon potager se fait grâce à une belle biodiversité.   

Quel matériel utiliser? 

Tout ce qu’on utilise au jardin ne pourra pas forcément être pertinent sur sa terrasse ou son balcon. Mais avec le bon matériel on peut tout à fait s’en sortir. Difficile par exemple  d’avoir un tuyau d’arrosage mais un système de goutte-à-goutte bien disposé suffira amplement. On peut aussi mettre de petits oyas dans ses jardinières. Dans tous les cas, les économies d’eau seront très importantes.
Se lancer dans un potager sur votre balcon n’est pas sans conséquences et celui-ci risque d’être rempli de pots et jardinières. En fonction de la place dont vous disposez, n’hésitez pas à prendre plusieurs tailles. Cela vous permet d’ajuster la disposition et de faire plusieurs cultures en même temps. Si possible, il vaut mieux des pots en terre cuite qui font passer l’eau et l’air. Le pot en plastique, en plus de ne pas être écologique, peut surchauffer en été et blesser vos plantations. 
Ici, pas besoin de brouette, pelle, pioche ou autre gros outils. Tout peut se trouver en petit format et quelques outils suffisent. Le sécateur est évidemment un indispensable de même que le transplantoir qui permet de planter et creuser dans les jardinières et les récipients étroits. 
Il ne faut pas oublier d’avoir une griffe ou une serfouette qui sont très utiles pour aérer la terre. 
Autre indispensable à ne pas oublier : le composteur. Comme dans le jardin, on peut en créer un dimensionné à votre balcon. Il vous permettra de réduire vos déchets et d’améliorer la qualité de la terre de vos pots et jardinières. 

Les pièges à éviter 

Tous les balcons et terrasses ne sont pas forcément adaptés pour créer un potager. Il faut revoir ses envies et ambitions en fonction de nombreux critères. 

  • L’exposition est primordiale avec une orientation sud-ouest, sud, sud-est.
  • Attention également aux chaleurs car les plants ne pourront pas récupérer les nutriments et l’humidité qu’ils trouvent en pleine terre. Il faut donc régulièrement surveiller l’état de la terre dans les jardinières. 
  • L’air doit pouvoir circuler sur la terrasse mais pas trop. Trop de vent pourrait avoir de fâcheuses conséquences sur vos jeunes plants. C’est un juste milieu à trouver. De même, les fumeurs ont l’habitude de s’installer sur le balcon. Attention, la fumée de cigarette est nocives pour les plantes. 
  • Vérifiez que vos pots disposent de trous de drainage pour évacuer le trop plein d’eau. Si ce n’est pas le cas, l’humidité stagnante anéantira tous vos efforts. 

Comme pour le jardin, créer son potager sur un balcon ou une terrasse demande un minimum de préparation. Il faut savoir s’adapter et bien analyser la situation. Tout ne sera pas parfait dès la première année mais rien ne vaudra le plaisir de cueillir ses fruits et légumes juste en faisant quelques pas depuis votre appartement.  

Sevellia | NaturaBio | Artemisia | Zen & Bio | Marjolaine | Vivre Autrement | Bien-être Médecine Douce | Natexpo | Naturally | Les Thermalies | Respire la Vie | Zen | Saveurs des Plaisirs Gourmands