plusieurs orties En semant ou récoltant les plantes appropriées, il est possible de donner un coup de boost ou de protéger vos plantations. Et ceci de manière écologique et naturelle. Rien de plus simple, il suffit de laisser macérer des plantes pour en faire du purin. Une action simple qui a de nombreux avantages pour le potager et que nous vous invitons à découvrir. 

Des atouts à faire pâlir les engrais

En fonction des plantes utilisées, le purin peut avoir plusieurs utilités mais qui sont facilement identifiables. Il peut :

  • servir d’engrais en favorisant la croissance des plants de légumes,
  • traiter certaines maladies ou ravageurs (que cela soit en préventif ou curatif),
  • stimuler et renforcer vos plantes.  

Et pour le fabriquer il n’y a rien de plus simple, il suffit d’avoir un grand récipient, un couvercle, un bâton, de l’eau et les plantes adéquates. Récoltez 1 kg de plantes que vous mettez dans le récipient. Ajoutez 10 litres d’eau, de préférence de l’eau de pluie et mélangez le tout. Recouvrez le tout pour le cacher de la lumière. Tous les 2/3 jours, remuez votre mixture. Tant que cela fait des bulles c’est que le purin n’est pas encore prêt. Et chose très importante, ne soyez pas surpris de l’odeur, c’est tout à fait normal. Il faut compter entre 7 et 10 jours pour que votre purin soit prêt.
Mais attention, évitez de l’utiliser pur! Pensez à toujours le diluer avec de l’eau (entre 5 à 30% en fonction de l’usage que vous souhaitez faire).

Utilisé de manière complémentaire, différents purins pourront ainsi fournir tous les éléments nutritifs pour booster vos plants. Un cocktail vitaminé important notamment lors du passage du godet à la pleine terre et qui peut abimer et traumatiser vos cultures.

Faire son purin est une des actions les plus simple du potager. Oui mais quelle plante utiliser?  

Les quatre fantastiques

Avec ces 4 plantes, vous pourrez faire différents purins, chacun ayant sa propre particularité.

Le purin d’ortie

Très utile au printemps, au moment des rempotages et transplantations, le purin d’ortie apporte de nombreux azotes et sels minéraux. Il stimule et renforce ainsi les jeunes légumes du potager. 
Il peut aussi être utilisé en pulvérisation contre le mildiou. 
Pensez à l’utiliser tous les 15 jours. 

fougère dans la forêtLe purin de fougère

Il permet de repousser certains insectes comme les cochenilles ou pucerons. Enrichi en phosphore, le purin de fougère stimule les défenses naturelles de vos plants. N’hésitez pas à l’utiliser lors de la plantation car il aide au développement des racines.  
Là aussi, une utilisation tous les 15 jours est conseillée. 

plusieurs prêles Le purin de prêle

Riche en calcium, potasse et silice, il permet aux plantes de mieux lutter contre les champignons et insectes. Utilisé préventivement, le purin de prêle est efficace contre le mildiou et l’oïdium. 
Utilisé tous les 10 jours et associé aux autre purins, il fera des étincelles. 

fleurs de consoudeLe purin de consoude

La consoude a de nombreuses utilités au potager et son purin confirme la règle. C’est un excellent stimulant au printemps grâce à sa richesse en calcium, phosphore et potasse. En début de saison, il revitalise les jeunes plants et fruitiers puis soutient la croissance et production des légumes du potager. 
Si vous pouvez, utilisez-le tous les 10 jours. 

Défiler vers le haut
Sevellia | NaturaBio | Artemisia | Zen & Bio | Marjolaine | Vivre Autrement | Bien-être Médecine Douce | Natexpo | Naturally | Les Thermalies | Respire la Vie | Zen | Saveurs des Plaisirs Gourmands