une graine de fleurSi l’un des principes de la permaculture concerne l’autonomie, il est facile de l’atteindre au potager en ce qui concerne les semences. Pour les plus débrouillards, après une première année de potager, ils auront déjà tout ce qu’il faut pour une nouvelle saison. Sans repasser par la case magasin. Mais il y a quelques conseils et astuces à connaitre. 

Quel intérêt? 

Autrefois, les semences se transmettaient de générations en générations et assuraient des produits résistants et de qualité. Aujourd’hui, pour se lancer la plupart achètent leurs graines en jardinerie, des graines souvent hybrides de type F1 et non reproductibles. Il est donc primordial de commencer avec des semences saines, rustiques pour espérer les reproduire. 
Récolter ses graines c’est aussi l’assurance d’obtenir quelque chose qui s’est adapté à votre terrain. Année après année, avec une bonne sélection, vos semences seront ainsi très performantes et vous assureront des cultures idéales. 

Récupérer ses graines

Une quetsche coupéeC’est le début de l’automne ou la fin du cycle de vie de vos fruits et légumes? Sachez que c’est le moment idéal pour commencer à récolter les graines, pépins et noyaux qui vous serviront les prochaines années. Lors de la croissance de vos cultures, identifiez quelques plants sains, vigoureux et en bonne santé pour les laisser murir. 
Il faut alors faire monter en graine ces plants (laitues, épinards, carottes…). Attendre qu’ils soient bien secs pour récolter les graines.
Pour d’autres légumes comme le concombre ou la courgette, il faut les laisser murir pour optimiser les graines et les récolter plus facilement. 

Conserver ses graines 

Puis le travail n’est pas terminé, tous les pépins et noyaux avec un peu de chair doivent impérativement être nettoyés. Dans le cas des tomates, cela peut prendre plusieurs jours pour enlever la masse gélatineuse. Il faut ensuite les laisser sécher dans un endroit sec sans lumière, pendant quelques jours.
graines dans un sachetUne fois tout cela fait, glissez vos semences dans une enveloppe (une pour chaque type de graine) en oubliant pas d’indiquer le nom de la culture et la date de la récolte. Même si les graines peuvent être conservées plusieurs années, elles ont toutes leur caractéristiques. 
Fermez bien vos enveloppes et conservez-les là aussi dans un endroit sec et sans aucune lumière. Vous voila paré pour vos prochains semis.

Pour peu que l’on en prenne la peine, il est facile de se constituer une vaste grainothèque idéale pour son terrain. On peut commencer petit et s’approvisionner régulièrement auprès de producteurs qualifiés afin de tester ces semis et agrandir sa collection avec de nouveaux fruits et légumes. 

Défiler vers le haut
Sevellia | Natura Bio | Artemisia | Zen & Bio | ViniBio | Marjolaine | Vivre Autrement | Bien-être | Natexpo | Vivre Autrement | Les Thermalies | Respire la Vie | Mednat | Vivez Nature | Naturally | Noel en Bio